Rien n'est simple dans ce voyage......

 

Vendredi dernier je pensais sereinement rejoindre l'ong de Pikine....

 

Samedi, mail....malheureusement pour moi et heureusement pour l'ong !.....un groupe de 20 bénévoles belges arrivent....plus de place....

 

Heureusement, 3 étudiantes québécoises, sont au cyber ! On fait vite connaissance....je revis; j'oublie mes petits soucis....Merci à Dominique, Edith et Emilie pour leur moment de partage ! C'était ben l'fun de revivre un moment québécois...merci Dominique pour le repas ! dominique_edith_emilieStage pour chacune d'entre elles en médecine et enseignement qu'elles ont choisi de faire au sein d'une ong.

 

Le soir,coup de fil de l'ong de Pikine....super ! possible jusqu'au 4 juillet avant l'arrivée du groupe. Je suis contente...je vais aussi pouvoir re-papoter avec Daniel ! Cette fois-ci cours de bureautique pour les jeunes.

 

Dimanche, je prépare mes sacoches pour filer au plus vite....et oh non je n'y crois pas ce n'est pas possible.....

 

Et si !!!!!......c'est mal me connaître....avec moi rien n'est simple....

 

 

.....et bien voilà, les  deux bonnes sacoches étanches Karrimor....me lâchent !!!

 

Les coutures thermo-soudées avec la chaleur s'ouvrent tout bêtement....l'enfer...je tombe des nues....je me retrouve avec des bouts de trucs avec crochets...impossible à coudre....je vais me réveiller, ce n'est rien...je viens de faire un aller retour pour les récupérer (entre autres...) elles allaient bien !!!!...et voilà sitôt sur le sol sénégalais, au moment où j'en  ai besoin elles se défilent !.....c'est trop fort !....

 

Bien là, le moral au beau fixe en prend un coup tout de même...j'ai beau me dire...ce n'est que du matériel....j'en ai ma claque de ces histoires d'équipements....Alors on se calme....le téléphone sonne....L'ong de Pikine....bonne nouvelle, je pourrai rester un plus...

 

Bon, résultat: me voilà avec un vélo et 2 sacoches inutilisables...affaire à suivre....Bon il suffit juste de trouver la bonne colle....enfin j'espère !!!!

baobab

J'ai dû partir vite de M'boro sans pouvoir dire au revoir à mes amis.....Je pense bien à eux ici...