Voyage de Lumière,

Où rien n'est pareil

Le passé fuit, le présent est absent et le futur se dérobe sous le ciel africain,

La magie s'envole laissant place à un vide sans nom, un espace non défini peuplé de démons et de tourments

Un soleil reviendra éclairer le nomade

Quand ce sera le temps, il brillera de 1 000 feux pour guider le voyageur égaré dans le vide sans nom...

L'image bouge, elle se gondole

Elle vit, elle s'efface

L'image renaît

La musique chante

Le son crie

Les bruits se perpétuent jusqu'à l'infini, jusqu'au plus profond des entrailles

Le bruit entre, il s'insinue, il cherche

Et trouve la faille...

Les couleurs vivent

Le jaune avoisine le bleu qui cherche le orange

Les couleurs s'affichent sans excès mais rayonnent

Le vert jour à cache-cache avec le rouge

Le violet dort


Thyac l'éléphant aimait vivre seul dans sa forêt.

Il parlait aux baobabs qu'il croisait tous les jours...Il menait sa petite vie tranquille... quand, un jour, il entendit un bruit pas ordinaire.,.pas loin de son abri...une sorte de grognement, comme si quelqu'un l'appelait ....

Il sortit et ne vit absolument rien...Il rentra et continua ses affaires....le grognement reprit, il sortit....rien....que le bruit de la forêt. Thyac ne voyait rien...

Plusieurs jours passèrent ainsi....jusqu'au jour où il sursauta...suite à un grognement encore plus fort...

Thyac passa la trompe dehors timidement et aperçut un être qu'il n'avait jamais vu, un peu bourru mais à l'air sympathique...

Il le fit entrer sous  son abri et lui offrit le thé. L'être avait beaucoup voyagé depuis plusieurs jours.... avant de parvenir ici...

Seul, il avait envie de partager un moment; Liosanc, l'ours était un peu perdu dans cette contrée....Il n'avait plus ses repères mais ce n'était pas pour lui déplaire. Il se laissa guider par Thyac pour découvrir le pays.

Liosanc et Thyac devinrent amis et passèrent leur soirée à deviser, à échanger. Les jours et les mois passèrent. L'un et l'autre apprirent beaucoup de chacun...


Liosanc avait réussi à amener Thyac jusqu'à une clairière pour lui faire voir la Lumière...

Thyac par sa curiosité perpétuelle rendit Liosanc plus curieux de lui-même...

Thyac le solitaire quitta peu à peu sa forêt pour s'ouvrir au monde tandis que Liosanc petit à petit se rapprocha de lui-même...

Thyac décida un jour de partir encore plus loin tandis que Liosanc commença lui son voyage intérieur...